La transformation de la peau en cuir : Comment se fait-elle ?

La transformation de la peau en cuir : Comment se fait-elle ?

Le travail du cuir est un art ancestral qui consiste à utiliser des techniques transmises de génération en génération pour passer de la peau animale au cuir. Cette transformation passe par différentes étapes plus ou moins compliquées : le travail de la rivière, le tannage et le corroyage-finissage.

La peau d’un animal  est constituée de 3 couches différentes : l’épiderme, au contact avec l’extérieur et les agressions ; le derme, qui est la couche de cellules vivantes, le lieu de naissance des poils et terminaisons nerveuses et enfin l’hypoderme qui est une couche de cellules graisseuses au contact des muscles. Pour se conserver les peaux fraîches doivent être salées. Le salage a pour but d’éliminer l’eau des tissus afin de ralentir le développement et la putréfaction des micro-organismes. Pour réaliser ce processus on va utiliser du sel de mine grossier de 2 à 3 mm de diamètre auquel on ajoute éventuellement des agents antiseptiques. Puis, les peaux sont empilées pour faciliter l’écoulement de la saumure dans un local ayant une humidité relative de 70 % à 90 %. La température est maintenue aux alentours de 10°C pour améliorer la conservation des peaux.

Après une quinzaine de jours, les peaux sont examinées individuellement et triées selon leur épaisseur, le nombre de défauts de dépouille, la présence de cicatrices, leur poids et leur surface. Puis elles sont acheminées vers la tannerie où elles subiront le travail de rivière qui consiste en cinq opérations différentes : la trempe ou reverdissage : la peau est réhydratée et nettoyée pour retirer les impuretés et les souillures ; l’épilage ou pelanage : cette opération consiste au retrait chimique des poils ; l’écharnage : à cette étape, on retire le tissu sous-cutané mécaniquement ; le confitage : qui a pour but de commencer à assouplir le cuir ; le picklage : la peau est acidifiée pour la préparer à recevoir le tannage.

Le tannage est l’opération qui consiste à transformer la peau en cuir grâce à des tanins qui sont des substances de différentes natures : végétale, minérale comme les sels de chrome. Le cuir obtenu va subir des traitements chimiques qui lui confèreront  couleur, souplesse, l’épaisseur etc. Il subira l’essorage pour supprimer l’eau encore présente. La mise au vent permettra de l’étirer et de corriger les défauts Enfin il sera séché avant le finissage pour lui faire acquérir des propriétés spécifiques comme la texture et l’ aspect.

Articles similaires

Nubuck


C'est une croûte de daim ou de cuir qui a eu un traitement particulier. En effet, sa surface a été meulée ou grattée au papier de verre très fin. C'est pourquoi il revêt cette apparence veloutée et sa douceur au toucher.

Canapé en cuir et entretien


Le cuir doit être entretenu constamment avec des produits spécifiques, souvent un peu plus chers que les produits traditionnels car il peut se rayer s'il manque d'entretien puisqu'il est fragile aux rayures et aux griffures de chat.